Rendement de l’ouvrage

CONDUCTIVITE THERMIQUE

La fonte, matériau métallique, a une conductivité thermique 150 fois supérieure à celles des polymères en moyenne
(soit fonte = 36 w/mK contre polymère = 0,2 ou 0,3 w/mK).

Contrairement aux idées reçues, cette propriété a un impact non négligeable sur le rendement d’un puits climatique.

Même si la résistance est du côté du sol, nos observations ont démontré que le puits fonctionne en régimes transitoires et par conséquent tire profit de la capacité d’accumulation thermique de la fonte.

 

Dimension tubes

DN

150

DN

200

DN

300

DN

500

Débit d'air maximal dans la branche (m3/h) 400 600 1400 1600

Conditions de pose

Les résistances à la flexion et à l’ovalisation (la classe de rigidité d'ELIXAIR équivaut à un CR32 ) du système puits climatique en fonte, y compris sous d’importantes hauteurs de couverture, permettent d’enterrer les canalisations plus profondément et d’aller chercher davantage d’inertie thermique pour un meilleur rendement du puits climatique.

Leur solidité permet d’accepter des conditions de pose rustiques et des remblaiements avec les matériaux extraits. Le fait de remblayer avec les matériaux extraits permet de conserver la catégorie de sol ayant servi aux calculs théoriques.

En outre, les matériaux utilisés pour les lits de pose et les remblais, lorsqu’ils sont nécessaires, sont des matériaux aérés (sablons, sables de rivière) et généralement moins favorables aux échanges thermiques.

Diamètres nominaux des canalisations

Les tuyaux en fonte ductile PAM utilisés pour cette application, ont un diamètre intérieur supérieur de 5% au diamètre nominal et donc en moyenne, supérieur à ceux des tubes en matériaux synthétiques, assurant des débits d’air plus importants pour une même aspiration.